Le maintien à domicile connecté en NC

Veillez sur vos proches grâce aux outils connectés

Les dispositifs connectés d’aide à la personne sont de plus en plus populaires ces dernières années, car ils offrent de nombreux avantages pour les particuliers. En Nouvelle-Calédonie, MAM surf sur les tendances de l’internet des objets en proposant une gamme conçue pour rendre la vie de vos proches plus simple et sécuritaire. Ils favorisent le maintien à domicile et sont au service des personnes âgées dépendantes, handicapées, ou en perte d’autonomie progressive. Cette innovation technologique est facile à utiliser et permet de conserver le lien avec les séniors, les personnes de votre entourage et en tout temps.

Qui est concerné par le dispositif d’aide au maintien à domicile en NC ? 

La perte progressive d’autonomie est un phénomène qui peut toucher tous les membres d’une famille, quel que soit leur âge ou leur condition physique. Elle peut être causée par un accident, une maladie aiguë, une pathologie chronique, ou encore être liée à la vieillesse.

Le système d’assistance connecté MAM est un service de soutien qui permet de garder les personnes en situation de dépendance dans leur environnement familier. Le tout, en assurant une veille à distance de leurs proches et des aidants, et ce, le plus longtemps possible.

Cette assistance peut être ponctuelle ou permanente, en fonction des besoins de la personne concernée, mais apporte l’assistance requise pour contribuer à une vie plus confortable, plus sûre et adaptée au logement.

Pourquoi utiliser un dispositif connecté  pour le maintien à domicile en NC ??

Pour que chaque proche
  • L’un des avantages les plus importants des dispositifs connectés d’aide à la personne réside dans sa garantie de sécuriser les personnes vulnérables et sa capacité à alerter les secours en cas de nécessité. Par exemple, le système de téléalarme et de téléassistance du médaillon MAM Safe Connect peut alerter par appel téléphonique, SMS ou email toutes les personnes pré-enregistrées dans l’appareil en cas de chute ou d’autres situations d’urgence. Il est également équipé d’un GPS pour une localisation précise y compris via la téléassistance en Nouvelle-Calédonie ;
  • Cet object connecté d’assistance numérique est conçue pour garantir la sécurité, surveiller la santé, faciliter la vie des seniors et des proches en perte d’autonomie permanente ou temporaire et lutter contre l’isolement. Ils leur permettent de conserver une certaine indépendance puisque le système ne possède pas de caméra, d’améliorer leur bien-être et de rivaliser contre la solitude tout en assurant leur surveillance à distance ;
  • Ils assurent la sécurité des personnes dépendantes qui ont besoin de l’appui d’un tiers, proche ou opérateur de télésurveillance, ponctuellement, en cas d’urgence comme une chute ou un malaise.

Il est souhaitable pour des raisons psychologiques d’accompagner et d’encourager une personne à rester chez elle plutôt que de la placer dans un établissement spécialisé. Cela peut être vécu comme une rupture avec son passé et les souvenirs associés à son domicile. Elle y a ses habitudes, ses manies de la vie quotidienne, son rythme, sa routine. La perte d’autonomie peut-être consciente ou inconsciente. Dans le second cas, l’isolement dans un environnement étranger peut être déboussolant. Certaines personnes préfèrent vieillir chez elles, opter pour des aides à domiciles, des aides ménagères, des auxiliaires de vie, tout en conservant leur cadre de vie dans les meilleures conditions. Quand cela est envisageable et selon le degré de dépendance, bien sûr.

Mais ces prestataires d’aide à domicile n’y sont pas à tout moment. Elles n’y sont que le temps des soins. En cas de chute, de malaise, les personnes seules, pour la plupart dépourvues de moyens de communication instantanés comme les smartphones, ne trouveront pas l’aide nécessaire. L’assistance connectée est là pour prendre le relais, pour, encore une fois, favoriser le maintien à la maison en réduisant les délais d’intervention en cas de problème.

La téléassistance numérique d’assistance à la personne contribue également à surveiller la santé des seniors ou des malades et à suivre rigoureusement la prise de leur traitement médicamenteux. Par exemple, certains dispositifs peuvent mesurer la pression artérielle, le rythme cardiaque et la température corporelle, et envoyer ces données à un aidant ou à un médecin pour une analyse plus approfondie.
Ils ont aussi pour objectif d’épauler les personnes ayant un handicap et vivant dans leur logement.

Outre les aspects confortables, ces dispositifs les encouragent à rester actifs et à stimuler leur autonomie. Vivre à domicile, c’est prendre plus de plaisir à faire des petites choses, ici et là. À effectuer ses tâches ménagères, quand c’est possible, à réaliser des travaux de la vie courante. En étant debout plutôt qu’assis, on dépense plus d’énergie, ce qui aide à brûler les lipides qui s’accumulent autour d’organes clés comme le foie et les vaisseaux sanguins.

Maintien à domicile NC

Ce principe soulage la famille en réduisant la crainte, le stress et rassure. C’est aussi un moyen de tranquilliser la personne qui en a besoin. Elle sait qu’elle peut compter sur son dispositif en cas de danger jusqu’à utiliser la téléassistance si les aidants ne sont pas disponibles. Elle peut entrer en contact avec ses proches, son entourage ou les secours sans s’encombrer d’un appareil compliqué comme un smartphone.

Léonard de Vinci l’a dit : il movimento e il principe di ogni vita
“Le mouvement est le principe de toute vie”

Ces assistants connectés peuvent également être déployés pour surveiller la santé et les comportements de vie des usagers et permettre aux proches de suivre leur état de forme et de donner l’alerte en cas de problème.

Ils peuvent par exemple être employés pour automatiser certaines tâches, comme l’éclairage ou la température de la maison, dans le but d’améliorer la qualité de vie des utilisateurs. Mais ils peuvent aussi prévenir si le détenteur n’a pas pris son repas, ne s’est pas levé à l’heure habituelle, ou n’a pas réalisé ses tâches routinières.
Des outils connectés qui offrent une grande flexibilité d’utilisation et une facilité d’usage pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Comment fonctionnent les objets connectés pour séniors en NC ?

La téléalarme est un dispositif mobile qui peut être porté au cou ou au poignet, sous forme de médaillon ou de montre. Équipé des technologies GSM et 4G pour permettre les appels et d’un système GPS pour la géolocalisation, l’outil n’est cependant pas dôté de caméra ni de micro pour préserver l’intimité du porteur.

En cas de chute, de malaise, ou d’indicateur permettant d’identifier une anomalie, le médaillon connecté va tout de suite la détecter et aviser les contacts enregistrés.

Une réponse instantanée à un besoin impérieux lorsque le porteur ne peut pas avertir lui-même de sa difficulté.

En complément, à l’aide d’un interrupteur d’alerte, ils offrent à leur utilisateur de demander de l’aide rapidement et facilement en cas d’impératif. Il peut être manipulé à tout moment, jour et nuit.

En appuyant sur le bouton d’appels d’urgence, les numéros préalablement enregistrés par ordre de priorité sont immédiatement contactés.

En cas de contexte critique, l’appareil peut servir de téléassistance et faire appel à un plateau de téléopérateurs disponible 24h/24 et 7j/7 et qui peuvent agir aussitôt.

Si l’un des contacts de la liste intervient, l’outil crée une note sur son application pour renseigner les autres numéros enregistrés sur les actions menées. Une communication qui permet de rassurer le proche qui n’a pas eu l’appel et qui s’inquiète d’avoir reçu un message d’alerte, de se tenir informé rapidement de la situation et d’agir en conséquence.

Les produits MAM — Assistance connectée ne remplacent pas les visites médicales, les soins, les aides à domiciles et n’empêchent pas l’hospitalisation, bien sûr. Mais ils veillent, assistent et informent pour conserver le lien, sécuriser, tranquilliser et avertir.